info depannage urgence serrurier 24h/24 7j/7

Que faire en cas de cambriolage ?

Vivre un cambriolage est très traumatisant mais en plus, il ne faut pas perdre son sang-froid pour pouvoir gérer toutes les urgences qui ne manquent pas. En effet, il est très important de sécuriser sans attendre votre logement, de prendre contact avec la police, d'effectuer votre déclaration auprès de votre assurance et de limiter un maximum les répercussions suite à ce sinistre.

Il est important de rappeler que les indemnisations suite à un cambriolage diffèrent d'un assuré à un autre car, elles se basent sur le contrat souscrit au préalable. Il est donc essentiel de bien connaître toutes les closes de votre contrat d'assurance en cas de cambriolage.


Que faire en cas de cambriolage ? Nous vous donnons dans cet article toutes les informations importantes et utiles.

cambriolage
Cambriolage

Ayez les bons réflexes en prenant connaissance de votre cambriolage

Même si vous êtes sous le choc en prenant connaissance que votre logement a été cambriolé, il est important d'adopter les bons réflexes :


  • La première chose à faire est de ne surtout toucher à rien en entrant sur les lieux. Même si cela est fortement tentant pour ranger ou faire disparaître toute trace inconnue, cela n'est absolument pas à faire. En effet, lorsque la police interviendra, elle réalisera un état des lieux pour constater le cambriolage. Il est donc important que toutes les traces restent visibles afin que les empreintes puissent être relevées (si elles sont présentes). Ne jetez pas non plus vos objets cassés qui pourront peut-être vous être remboursés par votre assurance.
  • Ensuite, il est primordial de sécuriser totalement les lieux afin d'éviter que ce genre d'incident ne se reproduise. Pour cela, il faut penser à contacter un serrurier en urgence afin qu'il puisse intervenir dans les plus brefs délais pour fermer vos portes et fenêtres. Vous pourrez aussi faire poser de nouvelles serrures plus performantes et sécurisées au niveau de toutes vos ouvertures. N'oubliez pas également de garder en votre possession toutes les preuves physiques qui témoignent du cambriolage comme un verrou cassé ou encore une porte fracturée. Indispensable également : Avoir toutes les factures de réparations que vous présenterez à votre assurance pour vous faire rembourser rapidement.
  • Il vous faudra également faire opposition sur tous vos moyens de paiement, surtout si vos chéquiers ou vos cartes de crédit ont été volés. Vous pourrez joindre le service d'urgence de votre banque 7j/7 et 24h/24 afin que votre demande soit prise en charge sans attendre. Sachez que pour que votre demande d'opposition soit complète, vous devrez par la suite confirmer la démarche en envoyant une lettre avec accusé de réception à votre organisme bancaire. Cette opposition empêchera le voleur de pouvoir se servir de votre carte ou de vos chèques pour effectuer des paiements ou réaliser des achats.
  • Il sera aussi obligatoire de faire une déclaration au bureau de police le plus proche de chez vous. Cette déclaration de cambriolage doit être effectuée sous 24 heures afin qu'elle soit reconnue et prise en charge. A noter qu'il est préférable de vous rendre directement au bureau de police avant de faire votre déclaration à votre assurance. En effet, le récépissé de votre déclaration devra être envoyé sous maximum cinq jours à votre assurance. Vous aurez la possibilité de porter plainte ou encore de déposer une main courante suite à votre cambriolage. Peu importe votre choix, cette déclaration est obligatoire afin de justifier ce sinistre auprès de votre assurance. Si vos papiers d'identité ne vous ont pas été volés, prenez-les avec vous avant de vous rendre au commissariat.
    • Si vous portez plainte : un policier ou un gendarme fera le déplacement pour constater le cambriolage afin qu'il puisse (si cela est possible) relever toutes les empreintes digitales. Ce qui lui sera très utile pour essayer de retrouver l'auteur des faits. Une fois cette visite accomplie, il prendra votre déclaration en notant tous les détails. Cette plainte permettra de lancer des recherches. Si le cambrioleur est retrouvé, il devra se présenté devant la justice. Vous serez alors en droit de réclamer des dommages et intérêts. Votre dépôt fera l'objet d'un procès-verbal qui sera transmis au Procureur de la République qui prendra le soin de l'examiner afin de lui donner suite.
    • Si vous déposez une main courante : vous ne pourrez pas enclencher des poursuites contre l'auteur de votre cambriolage. Il s'agit simplement d'un registre disponible dans tous les commissariats de police et qui contient toutes les déclarations faites sur l'honneur par une personne qui le souhaite et notamment lors d'un cambriolage. Elle n'a pour seul but que de déclarer un sinistre sans aucune poursuite pénale. Vous recevrez cependant un récépissé que vous devrez fournir à votre assurance comme preuve.


Prenez contact avec votre assurance

Dans les jours ouvrés suite à votre cambriolage, vous devrez prévenir votre assurance directement par téléphone ou avec l'envoi d'un mail. N'hésitez pas à faire suivre cette démarche par une lettre recommandée avec accusé de réception dans lequel vous exposerez les éléments suivants :


  • La date et toutes les circonstances en détails liées au cambriolage
  • Une liste assez complète des objets volés ou cassés et en donnant un montant approximatif que vous réclamez en guise de dédommagements
  • Toutes les références de votre contrat
  • Les noms des témoins (s'il y en a)
  • Le récépissé de votre plainte ou encore de votre main courante si vous le possédez

Suite à votre déclaration auprès de votre assurance, vous aurez 5 jours pour envoyer tous les documents justifiant le vol (en fournissant votre preuve de dépôt de plainte ou de main courante). Si le montant des dédommagements est très élevé, votre assurance pourra prendre l'initiative de faire intervenir un expert afin qu'il puisse réaliser une estimation plus précise.



Réunissez toutes les preuves et établissez une liste de vos objets volés

Une fois que vous aurez réalisé toutes les démarches auprès de la police et de votre assurance, vous pourrez établir un inventaire des objets qui ont été volés ou qui ont été cassés en vue de vous faire rembourser. Ce sera à vous de prouver l'existence de ces objets en fournissant des preuves indéniables, comme :


  • Toutes les factures d'achat ayant été établies à votre nom
  • Tous les tickets de caisse
  • Les différents bordereaux de ventes aux enchères
  • Une expertise réalisée par un antiquaire par exemple avant ce sinistre
  • Des certificats de garantie ou encore de devis de réparation ou de restauration
  • Des notices d'utilisation ou des emballages

A noter que si vous faites preuve de mauvaise foi, vous serez totalement déchu de tous droits à prétendre à un remboursement dans le cadre de votre cambriolage.



Prenez connaissance des conditions de garantie de vol de votre contrat d'assurance

Il sera aussi très important de vérifier les conditions de garantie de vol incluses dans votre contrat d'assurance :


  • Les garanties de contrat : Jouent un rôle important dans les cambriolages à l'intérieur de votre logement ou de vos locaux professionnels. Ces garanties portent sur toutes les détériorations faites sur votre mobilier et votre immobilier. Cela peut concerner la dégradation de votre porte d'entrée ou encore de vos serrures ou de pierres cassées (en matière d'immobilier extérieur). Pour le mobilier, cela peut concerner tous vos meubles mais également vos objets et votre électroménager. La limite de garantie est fixée par le montant capital de votre logement.
  • Les différents objets de valeur : Ils sont directement garantis avec un montant précis et ne font pas partie du capital mobilier. Ils englobent tous les bijoux (montres, bagues, bracelets en or, en perles). Mais aussi tous les objets d'art comme les sculptures ou encore les tableaux de peintre, les livres rares, les esquisses et les pendules anciennes. Toutes les collections dont la valeur dépassent généralement les 2 500 euros. Si vos objets de valeur sont réellement exceptionnels, il est conseillé de faire réaliser une expertise par un antiquaire ou un commissaire-priseur et de fournir une liste complète à votre assurance. A savoir que tous les objets fragiles (en porcelaine ou en cristal et faïence n'y sont pas inclus).
  • Les mesures de sécurité : Aucune loi n'est disponible en matière de normes de sécurité pour assurer la garantie d'un vol. C'est le contrat d'assurance qui prévoit cela et qui oblige donc l'assuré à prendre des mesures contre le vol (en fonction du contrat qu'il aura choisi). Sachez néanmoins qu'au minimum, toutes les portes de votre logement doivent être pourvues d'une serrure de qualité pour empêcher les cambriolages. Attention, les cadenas ou les verrous ne sont pas considérés comme des serrures par les assurances et ne les prendront donc pas en charge. Selon certains contrats d'assurance, d'autres mesures sécuritaires peuvent être obligatoires. Celles-ci figurent sur votre contrat dans la partie « conditions particulières » qui dépendent de toutes les valeurs assurées. Si la valeur des biens assurés n'est pas supérieure à 3 000 euros, vous serez dans l'obligation de munir vos locaux de portes pleines et certifiées A2P.



Interventions de nos serruriers :



* majoration de 50% de 18h à 21h et 100% de 21h à 8h, week end et jours fériés
Serrurier Paris pas cher - contact@serrurierparis0.com - 2017 - mentions légales - 09 75 18 67 98 - 06 45 41 97 09